Pour permettre l’accès des personnes à mobilité réduite, et notamment les personnes en fauteuil roulant, les portes d’entrées, ou situées à l’intérieur d’un établissement recevant du public, doivent respecter des dimensions particulières.


Pour quels types de portes ?


Toutes les portes, même celle dotées d’un système complexe doivent pouvoir être empruntable par une personne à mobilité réduite.
Les portes battantes et les portes automatiques doivent pouvoir être utilisées sans danger par les personnes handicapées.

Pour une porte à ouverture automatique, la durée d’ouverture permet le passage de personnes à mobilité réduite. Le système à ouverture automatique est conçu pour pouvoir détecter des personnes de toutes tailles.

Lorsqu’une porte comporte un système d’ouverture électrique, le déverrouillage est signalé par un signal sonore et lumineux.
Les sas permettent le passage et la manœuvre des portes pour les personnes handicapées.

Quand des dispositifs comme des portes à tambour ou des tourniquets sont présents à l’entrée d’un bâtiment, et incompatible avec le passage d’un fauteuil roulant, une porte adaptée est installée à proximité de ce dispositif.

Dimensions d’une porte PMR

Portes principales ouvrant sur des établissements pouvant recevoir 100 personnes ou plus :

Largeur de passage utile minimale de 1,20 m.
• Portes composées de plusieurs vantaux (portes battantes), la largeur minimale du vantail est de 0,80 m, soit une largeur de passage utile de 0,77 m

Portes principales ouvrant sur des établissements pouvant recevoir moins de 100 personnes :

• Largeur nominale minimale de 0,80 m, soit une largeur de passage utile minimale de 0,77 m.
• Les portiques de sécurité ont une largeur de passage utile minimale de 0,77 m.

Devant chaque porte, un espace de manœuvre (espace permettant la manœuvre d’un fauteuil roulant d’un diamètre de 1,50 m) doit figurer pour faciliter le passage d’une personne en fauteuil roulant.

Cet espace de manœuvre est obligatoire devant une porte à l’exception :

• de celles ouvrant uniquement sur un escalier ;
• des portes des sanitaires, douches et cabines d’essayage non adaptés.

Poignées de portes PMR


Une poignée de porte PMR doit être située à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,30 mètre.

Les poignées de porte doivent être facilement préhensibles et manœuvrables pour les personnes à mobilité réduite, qu’elles soient en position debout comme assise (fauteuil roulant).

L’effort nécessaire pour ouvrir une porte PMR doit est inférieur ou égal à 50 Newton (5 kilos). Peu importe que la porte soit ou non équipée d’un dispositif de fermeture automatique.
Pour un franchissement aisé d’une porte à un PMR, il est nécessaire d’opter pour des poignées à béquille longue avec un axe de rotation court pour éviter toute geste difficile.