Dans les établissements recevant du public, ou à leurs abords, les personnes en fauteuil roulant doivent pouvoir se déplacer et être libre de leurs mouvements. Pour se faire, des normes handicaps ont été édictées dans le but de garantir des cheminements et espaces des plus adaptés possibles.


Les personnes en situation de handicap moteur (personnes en fauteuil roulant ou personnes avec des cannes) ont besoin d'espaces libres de tout obstacle pour trois raisons principales :

• se reposer 
• effectuer une manœuvre  
• utiliser un équipement ou un dispositif quelconque


Ces espaces doivent être le plus plat possible et présenter un dévers inférieur à 3 %.


Palier de repos


Le palier de repos permet à une personne à mobilité réduite ou à une personne en fauteuil roulant de se reprendre, de souffler. S’arrêter.
En cas de plan incliné de pente supérieure ou égale à 5 %, un palier de repos est nécessaire tous les 10 m.

Il correspond à un espace rectangulaire de dimensions minimales 1,20 m x 1,40 m.

Le palier de repos doit se trouver en intégralité dans le cheminement. Rien ne doit empêcher une personne en fauteuil roulant d’atteindre ce palier.


Espace d'usage


L'espace d'usage permet le positionnement du fauteuil roulant pour pouvoir utiliser un dispositif de commande ou de service dans un établissement recevant du public notamment.

L'espace d'usage est situé à l'aplomb (en dessous) du dispositif de commande ou de service (sauf pour les équipements situés dans des étages non accessibles aux personnes circulant en fauteuil roulant).

Il correspond à un espace rectangulaire de 0,80 m × 1,30 m.


Espace de manœuvre


L'espace de manœuvre permet la manœuvre du fauteuil roulant. L'espace de manœuvre doit rester lié au cheminement avec une largeur minimale correspondant à un diamètre de 1,50 m.

Il offre la possibilité à une personne en fauteuil roulant de pouvoir faire demi-tour, ou réaliser des mouvements les plus libres possibles.


Espace de manœuvre de porte


Qu'une porte soit située latéralement ou perpendiculairement au cheminement, l'espace de manœuvre nécessaire correspond à un rectangle de même largeur que la circulation mais dont la longueur varie selon qu'il faut pousser ou tirer la porte.

Deux cas de figure :

• ouverture en poussant : la longueur minimale de l'espace de manœuvre de porte est de 1,70 m
• ouverture en tirant : la longueur minimale de l'espace de manœuvre de porte est de 2,20 m


SAS d’isolement


Les sas d'isolement ont pour fonction d'empêcher la propagation des effets d'un incendie au reste du bâtiment. Les deux portes s'ouvrent à l'intérieur du sas : lorsqu'un usager handicapé franchit une porte un autre usager doit pouvoir ouvrir l'autre porte.

Dimensions sas d'isolement : 

• à l'intérieur du sas, devant chaque porte, l'espace de manœuvre correspond à un espace rectangulaire d'au moins 1,20 m × 2,20 m 
• à l'extérieur du sas, devant chaque porte, l'espace de manœuvre correspond à un espace rectangulaire d'au moins 1,20 m × 1,70 m